De l'idée à la création de notre nouvelle identité visuelle

BLOG > UNE HISTOIRE DE VISION

2 octobre 2020 - Thibault Daumain

Cet article est la seconde partie de notre partage d’expérience autour de la nouvelle identité visuelle de IndieHosters. Dans le premier article, nous décrivons la réflexion initiale qui nous a mené à se diriger vers ce travail d’illustration.

Nous sommes en avril 2020, je suis confiné à Saint-Ouen quand Maxime me contacte pour me présenter Liiibre. Nous nous connaissons alors depuis mon entrée au collectif MailTape en tant qu’illustrateur bénévole un an auparavant. L’occasion d’élaborer ensemble une série de portraits et d’interview de musiciens et de partager quelques verres.

En l’écoutant, je comprends que ce projet numérique est centré sur le travail collaboratif et se pose comme une alternative aux outils proposés par les GAFAM. J’y vois l’opportunité d’en apprendre plus sur l’Internet Libre, sujet passionant sur lequel je n’ai alors que de vagues connaissances. Constament engagé sur des projets à visées commerciales avec une organisation du travail très verticale, j’y vois également l’occasion de mettre mes compétences au service d’un commun et d’expérimenter l’action au sein d’une organisation basée sur la contribution et la prise de décision collective. Ces idées résonnent en moi d’autant plus fortement que nous experimentons alors une situation inédite de privation de liberté invitant à reconsidérer en profondeur tous les aspects de notre société.

Quelques temps après je rejoins le chat des communs où je retrouve Pierre, Tim, Maïa, Maxime et Dominique.

Ma contribution s’initie alors par une phase de recherche et de documentation, en quête de références susceptibles de poser un cadre esthétique et conceptuel en réponse aux problématiques évoquées par Maxime dans l’article précédent : discussions avec les membres de l’association tant sur les aspects historiques, pratiques, techniques, que sur la part politique et philosophique d’une telle démarche ; visionnage de reportage et de conférences, lectures (manifestes, articles de presse, livres tels que celui écrit par Maxime sorti peu de temps auparavant).

La synthèse de ces prises de note me permet par la suite de mettre en lumière 4 axes qui me semblent définir fidèlement la démarche de IndieHosters et du projet Liiibre : la décentralisation et l’indépendance, l’économie des communs, le respect de la nature, et l’humain d’abord. Ce sont ces références qui me guideront lors de l’élaboration de mes compositions graphiques.

Quelques semaines plus tard je présente différentes références visuelles sous la forme d’un carnet de tendance / moodboard afin d’illustrer mes premières propositions conceptuelles au collectif :

Antagonisme et rupture

IndieHosters propose des outils alternatifs qui portent en germe une autre vision de l’internet face aux solutions dominantes hyper-centralisées, et propose plus largement une autre société, un autre modèle de collaboration entre les individus basé sur l’égalité entre celles et ceux qui conçoivent les outils numériques et celles et ceux qui en font usage. L’opposition entre ces deux visions me parait alors intéressante à exprimer à travers un fort contraste visuel et des formes délimitées par une frontière nette.

Passage et transition

Une fois un modèle alternatif explicité, IndieHosters se propose d’accompagner pas à pas les individus et les organisations qui souhaiteraient «faire le saut» ou «passer le cap». Vient alors l’idée de matérialiser cette frontière par le biais d’un «portail».

Symbole depuis l’antiquité des espaces métaphysiques de transition d’un état à un autre. Pour les surréalistes, de Lewis Caroll à Tishk Barzanji en passant par Magritte ou encore Escher, ils permettent l’accès à des mondes imaginaires, aux points de vue ou aux lois différentes, où tout devient possible. Ouverte, la porte est une invitation à la curiosité et à l’exploration, elle semble dire «Entre donc !».

Humain(s)

IndieHosters porte en son sein un modèle d’organisation et de collaboration qui remet l’humain au premier plan. Les questions de Démocratie, de Liberté de parole et de vie privée y sont centrales. Il m’a semblé nécessaire de représenter cette communauté humaine dans sa diversité, engagée dans la construction et l’entraide, et concernant IndieHosters : l’accompagnement (d’où l’idée d’un personnage «mascotte»).

L’archipel

Une projection des concepts de communautés libres et autonomes et de décentralisation nous invite à imaginer des réalités alternatives juxtaposées, avec une identité et une fonction qui leur est propre, reliées telles les îles des archipels ou les cellules d’un organisme vivant par des liens d’échange et de collaboration.

Aspérités

À l’opposé des images vectorielles, à plat, aux teintes technologiques qui manquent de naturel et de chaleur, le traitement graphique combinant l’utilisation de textures, de tracés manuels et d’harmonies de couleurs naturelles permet d’obtenir une image pleine de relief et d’aspérité.

Dans le même temps et afin d’aider au mieux le collectif à se projeter, j’accompagne ce moodboard de recherches de composition. Insérées dans les emplacements identifiés auparavant avec Maxime, qui avait conçu une première version de la home page, ceci nous permit d’affiner le fil de narration qui s’y déploie ainsi que la hiérarchie des informations qui y sont présentées.

Une fois la dynamique générale posée, je me suis lancé dans un travail stylistique comprenant recherches de textures, de personnages, de formes.

J’ai ensuite mis le fruit de ces recherches dans un contexte réel, en réalisant une première version de l’illustration principale. Jugée trop dense et complexe par les autres membres de l’association, j’ai réalisé ensuite une version très épurée, pour finalement aboutir à un consensus sur un « entre-deux ». Le ton est alors donné pour l’ensemble des illustrations et une palette de couleur réduite est définie, utilisant une harmonie de teintes chaudes et naturelles basée sur la couleur complémentaire du turquoise IH.

J’ai ensuite travaillé à l’élaboration des autres illustrations et l’univers visuel d’IndieHosters s’est déployé progressivement.

Ce projet fut enrichissant à plus d’un titre. J’ai beaucoup appris au sujet du Libre et de ses enjeux, eu l’opportunité de prendre en main toute une palette d’outils collaboratifs alternatifs, j’ai pu experimenter une nouvelle forme d’organisation du travail, fluide, bienveillante et nourrie de discussions passionnantes.

Un grand merci à toute l’équipe du projet IndieHosters pour leur confiance et leur sens de la pédagogie !

Bienvenue sur le blog de IndieHosters

Merci pour l'intérêt que vous portez aux aventures de notre collectif. Nous déposons ici nos réflexions et partages d'expériences au fil de l'eau. Ceci dans l'espoir de favoriser l'essaimage d'initiatives qui défendent un internet libre. Voir tous nos articles            

Découvrir IndieHosters